Weiterempfehlen

Bookmark and Share


Mortality in Belarus, Lithuania, and Russia: divergence in recent trends and possible explanations

La mortalité en Biélorussie, Lituanie et Russie: divergence dans les tendances récentes et explications possibles
[Zeitschriftenartikel]

Grigoriev, Pavel; Shkolnikov, Vladimir; Andreev, Evgueni; Jasilionis, Domantas; Jdanov, Dmitri; Meslé, France; Vallin, Jacques

Zitationshinweis

Bitte beziehen Sie sich beim Zitieren dieses Dokumentes immer auf folgenden Persistent Identifier (PID):http://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:0168-ssoar-204099

Weitere Angaben:
Abstract Before the collapse of the Soviet Union, Belarus, Lithuania, and Russia were quite comparable in terms of their socioeconomic development. Despite some differences in overall mortality levels, the three former Soviet republics were also very close to each other in terms of directions of mortality trends and age- and cause-specific mortality patterns. After 1991, all the three countries experienced substantial political and social transformations, and the challenges associated with the transition from a socialist to a market economy system. The sudden changes brought numerous problems, such as rapid growth in unemployment, falling standards of living, and growing social and income inequalities. These factors contributed to the significant deterioration of the health situation in all the countries, but the size and the nature of the mortality crisis was different in Belarus than it was in Lithuania and Russia. The marked similarities in socioeconomic and mortality trends in the countries up to 1991 contrast with their notable divergence during the subsequent years. The nature and success of market reforms seems to be the most plausible explanation for these differences. Russia and Lithuania have chosen more radical forms of economic and political transformations, which have led to massive privatization campaigns. The reforms were more sustainable and systematic in Lithuania than in Russia. By contrast, Belarus has chosen a gradual and slow transition path. Recent mortality trends in Belarus are explored in detail here, and are contrasted with those observed in Lithuania and Russia. Including a cause-of-death analysis sheds more light on the plausible determinants of the variations in mortality levels between the countries.

Avant la chute de l’Union Soviétique, la Biélorussie, la Lituanie et la Russie étaient tout à fait comparables en termes de développement socio-économique. En dépit de quelques différences de taux de mortalité générale, les ex-Républiques Soviétiques étaient également très proches en termes de tendances et de variations de la mortalité par cause et par âge. Après 1991, les 3 pays ont connu des bouleversements politiques et sociaux, et ont dû faire face aux défis associés au passage d’une économie socialiste à l’économie de marché. Ces changements soudains ont provoqué de nombreux problèmes, tels qu’une montée rapide du chômage, la baisse du niveau de vie et le développement d’inégalités sociales et de revenu. L’ensemble de ces facteurs a contribué à une détérioration significative de la situation sanitaire dans tous les pays, mais la crise de mortalité en Biélorussie était différente de celles de la Lituanie et de la Russie, à la fois en termes d’étendue et de nature. Les grandes similitudes des tendances socio-économiques et de mortalité dans ces pays jusqu’en 1991 contrastent avec leur divergence notable au cours des années qui ont suivi. La nature et le succès des réformes liées au passage à l’économie de marché est l’explication la plus plausible de ces différences. La Russie et la Lituanie ont choisi des formes plus radicales de transformation économique et politique, qui ont mené à des campagnes de privatisation massives. Les réformes étaient plus durables et systématiques en Lituanie qu’en Russie. La Biélorussie, en revanche, a choisi la voie d’une transformation graduelle et lente. Les tendances récentes de la mortalité en Biélorussie sont examinées en détail dans cette étude, et comparées à celles observées en Lituanie et en Russie. Une analyse des causes de décès éclaire sur les déterminants plausibles des variations de niveau de mortalité entre ces pays.
Klassifikation Bevölkerung
Freie Schlagwörter Belarus; Lithuania; Russia; Mortality trends; Causes of death; Market reforms; Socioeconomic changes; Biélarussie; Lituanie; Russie; Tendances de la mortalité; Causes de décès; Réformes du marché; Changements socio-économiques
Sprache Dokument Englisch
Publikationsjahr 2010
Seitenangabe S. 245-274
Zeitschriftentitel European Journal of Population / Revue européenne de Démographie, 26 (2010) 3
DOI http://dx.doi.org/10.1007/s10680-010-9210-1
Status Postprint; begutachtet (peer reviewed)
Lizenz PEER Licence Agreement (applicable only to documents from PEER project)
top