Weiterempfehlen

Bookmark and Share


Low fertility and long-run growth in an economy with a large public sector

Fécondité basse et croissance à long terme dans une économie à secteur public très développé
[Zeitschriftenartikel]

Žamac, Jovan; Hallberg, Daniel; Lindh, Thomas

Zitationshinweis

Bitte beziehen Sie sich beim Zitieren dieses Dokumentes immer auf folgenden Persistent Identifier (PID):http://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:0168-ssoar-124064

Weitere Angaben:
Abstract Recently it has been suggested that low fertility countries may be caught in a trap that is hard to get out of. One important mechanism in such a trap would be social interaction and its effect on the ideal family size. Such social interaction mechanisms are hard to capture in formal models, therefore we use an agent-based simulation model to investigate the issue. In our experimental setup a stable growth and population path is calibrated to Swedish data using the Swedish social policy setup. The model is provoked into a fertility trap by increasing relative child costs linked to positive growth. Even rather large increases in child benefits are then insufficient to get out of the trap. However, the small number of children temporarily enables the economy to grow faster for several decades. Removing the adaptation of social norms turns out to disarm the trap.

Il a été suggéré récemment que les pays à basse fécondité pourraient être victimes d’un piège dont ils auraient du mal à se dégager. Un mécanisme essentiel dans ce piège serait l’interaction sociale et son effet sur la taille idéale de famille. Des mécanismes de ce type sont difficiles à représenter dans un modèle formel, et c’est pourquoi nous avons eu recours à un modèle de simulation multi-agents pour explorer le processus. Dans notre dispositif expérimental, un modèle de croissance et de population stable est calibré aux données suédoises, en utilisant la configuration suédoise de politique sociale. Le modèle est entraîné dans un piège de fécondité en élevant les coûts relatifs de l’enfant en lien avec la croissance positive. Dans ce cas, même des augmentations importantes des prestations familiales sont insuffisantes pour sortir du piège. Toutefois, le petit nombre d’enfants permet temporairement à l’économie de croître plus rapidement pendant quelques décennies. L’arrêt de l’adaptation aux normes sociales conduit à une neutralisation du piège.
Klassifikation Familiensoziologie, Sexualsoziologie; Demographie, Bevölkerungswissenschaft; Familienpolitik, Jugendpolitik, Altenpolitik
Freie Schlagwörter Low fertility trap; Social norms; Relative income; Economic growth; Piège de basse fécondité; Normes sociales; Revenu relatif; Croissance économique
Sprache Dokument Englisch
Publikationsjahr 2009
Seitenangabe S. 183-205
Zeitschriftentitel European Journal of Population / Revue européenne de Démographie, 26 (2009) 2
DOI http://dx.doi.org/10.1007/s10680-009-9184-z
Status Postprint; begutachtet (peer reviewed)
Lizenz PEER Licence Agreement (applicable only to documents from PEER project)
top